25.11.08 - RWANDA/GACACA - QUATRE CONDAMNES POUR GENOCIDE DANS UNE BANLIEUE DE KIGALI

Butamwa, 25 novembre 2008 (FH) - La juridiction gacaca d'appel du secteur Butamwa, une partie plus ou moins rurale de la ville de Kigali, a prononcé lundi 4 condamnations pour génocide dans un même procès, a constaté l'agence Hirondelle.
1 min 15Temps de lecture approximatif

Léonard Ntirikenerwa a été condamné à la prison à vie, Nzabanita alias Rumira à 30 ans d'emprisonnement, Jean Baptiste Yoboka à 20 ans et Mohamed Kajyibwami à 11 ans d'emprisonnement.

Condamnés en première instance le 30 octobre 2006 par un tribunal conventionnel, ils avaient tous interjeté appel et se sont retrouvés devant les gacacas en vertu d'un amendement intervenu après ce premier jugement.

Selon l'acte d'accusation collectif, tous les quatre étaient inculpés « de planification et exécution du génocide, assassinats de plusieurs familles à Butamwa, association de malfaiteurs et pillages ».

A l'exception de Yoboka, tous avaient plaidé non coupables. Grâce à ses aveux, Yoboka pourra bénéficier des Travaux d'intérêt général (TIG) et du sursis, a expliqué Meschack Rumenge, président de la juridiction.

Kajyibwami, 16 ans au moment des faits, est le seul à bénéficier d'une condamnation spéciale, à cause de son âge, a encore indiqué le président. Sa peine de 11 ans de prison ferme sera réduite des 6 ans déjà passés en détention mais, n'étant passé aux aveux, il n'est pas éligible au TIG.

« Ces gens ont sillonné tout Butamwa en portant la mort...ils méritaient plus, mais la justice a fait ce qu'elle pouvait. Ca va ! », a commenté Innocent Murangwa, l'un des principaux témoins de l'accusation.

Les condamnés peuvent introduire un recours en révision.

SRE/ER/PB/GF

© Agence Hirondelle