01.07.09 - TPIR/CONDAMNES - NEUF CONDAMNES DU TPIR TRANSFERES AU BENIN

Arusha, 1er juillet 2009 (FH)- Neuf personnes condamnées définitivement par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) ont été transférées samedi au Bénin pour y exécuter leur peine en vertu d'un accord entre ce pays et les Nations Unies, a-t-on appris mercredi.
1 min 25Temps de lecture approximatif

« Le transfert a été effectué par le tribunal le samedi 27 juin », a indiqué à l'agence Hirondelle une source bien informée au tribunal.

Interrogé, le porte-parole du TPIR, Roland Amoussouga, a confirmé l'information, en soulignant qu'il s'agit du premier transfert au Bénin de condamnés du TPIR.

Parmi les prisonniers envoyés dans ce pays d'Afrique de l'ouest, figurent l'ancien ministre des Finances, Emmanuel Ndindabahizi, l'abbé Athanase Seromba, et l'un des fondateurs de la tristement célèbre Radio libre des mille collines (RTLM), Jean- Bosco Barayagwiza.

Un autre pays africain, le Mali, héberge déjà 15 condamnés dont l'ex-Premier ministre du gouvernement intérimaire en place pendant le génocide, Jean Kambanda, condamné à la prison à vie.

Selon l'article 26 du statut du tribunal, « les peines sont exécutées au Rwanda ou dans un Etat désigné par le TPIR sur la liste des Etats qui ont fait savoir au Conseil de sécurité qu'ils étaient disposés à recevoir des condamnés ».

Le gouvernement rwandais a toujours fait valoir que, d'après ce texte, la première destination des condamnés est le Rwanda. Une prison a d'ailleurs été construite dans le sud du pays afin de les héberger conformément aux normes établies par les Nations unies. Mais aucun prisonnier du TPIR n'a encore été envoyé au Rwanda.

Le Mali et le Bénin mis à part, cinq autres pays ont signé avec l'ONU un accord sur l'exécution des peines. Il s'agit du Swaziland,  de la France,  de la Suède, de l'Italie et du Rwanda.

ER/GF

© Agence Hirondelle