11.05.04 - TPIR/MUNYAKAZI - TRANSFERT AU TPIR D’UN SUSPECT DE GENOCIDE ARRETE LA SEMAINE DERNIERE EN

Arusha, 10 mai 2004(FH)- Un important suspect de génocide arrêté la semaine dernière en République démocratique du Congo (RDC) a été transféré vendredi au centre de détention du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) à Arusha (Tanzanie), indique un communiqué de la juridiction.

Yusufu Munyakazi, 69 ans, a été arrêté le 5 mai sur la base d’un mandat d’arrêt délivré le 10 novembre 2000 par le procureur du TPIR, précise le texte.

1 min 11Temps de lecture approximatif

Ancien chef milicien à Cyangugu (sud- ouest), Munyakazi est accusé de crimes de génocide et de crimes contre l’humanité portant sur des massacres de Tutsis dans sa région et dans la province de Kibuye (ouest).

Selon l’acte d’accusation, cet ex-grand propriétaire foncier aurait participé le 29 avril 1994 au massacre de près de 4.000 Tutsis à la paroisse de Shangi (Cyangugu).

A la paroisse de Mibilizi, dans la même province, 8000 Tutsis auraient été tués sur ses ordres le même jour.

En mai 1994, il aurait dirigé des attaques sur les collines de Bisesero dans la préfecture de Kibuye (ouest) où ont été tués plus de 25.000 Tutsis qui y avaient trouvé refuge.

Il s’agit de la deuxième personne arrêtée cette année à la demande du TPIR après le colonel Ephrem Setako détenu aux Pays Bas depuis février dernier.

Munyakazi faisait également partie des suspects pour lesquels Washington a promis des récompenses atteignant 5 millions de dollars à quiconque donnerait des informations conduisant à leur arrestation.

Son nom figure par ailleurs sur la liste des grands suspects de génocide établie par la justice rwandaise.

Chargé de juger les principaux responsables du génocide de 1994 qui a fait près d’un million de morts, selon le gouvernement rwandais, le TPIR a prononcé à ce jour 18 condamnations et trois acquittements.

ER/AT/GF/FH(MK''0510 A)