03.09.09 - TPIR/KANYARUKIGA - KANYARUKIGA ACCUSE D'AVOIR FETE LA DESTRUCTION DE L'EGLISE DE NYANGE

Arusha, 3 septembre 2009 (FH) - Un témoin à charge dans le procès de l'homme d'affaires Gaspard Kanyarukiga a affirmé jeudi, devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), que l'accusé avait fêté la démolition en avril 1994 de l'église de Nyange, dans l'ouest du pays.
1 min 2Temps de lecture approximatif

Selon le procureur, entre 1.500 et 2.000 Tutsis qui avaient cherché refuge dans cette église y périrent lorsqu'elle fut détruite par un bulldozer le 16 avril 1994.

L'acte d'accusation allègue que l'édifice religieux fut rasé sur ordre de Kanyarukiga et d'autres personnes influentes de la région, comme l'abbé Athanase Seromba, condamné à la prison à vie pour ce massacre.

Selon le témoin CBK, ainsi désigné pour dissimuler son identité, Kanyarukiga et les autorités de la commune Kivumu abritant la paroisse de Nyange sont allés se réjouir en buvant de la bière et du vin après la destruction de l'église.

CBK, troisième témoin de l'accusation depuis l'ouverture du procès lundi, a indiqué les avoir vus de ses propres yeux.

Accusé d'entente en vue de commettre le génocide, génocide et extermination, Kanyarukiga, qui clame son innocence, a été arrêté en Afrique du Sud le 16 juillet 2004 et transféré 3 jours après au centre de détention du TPIR à Arusha, en Tanzanie.

NI-ER/GF

© Agence Hirondelle