26.09.13 – TSSL/TAYLOR – LA PEINE DE 50 ANS DE PRISON CONFIRMEE POUR L’EX-PRESIDENT DU LIBERIA CHARLES TAYLOR

Arusha, 26 septembre 2013 (FH) – La chambre d’appel du Tribunal spécial pour la Sierra Léone (TSSL) a confirmé jeudi la peine de 50 ans d’emprisonnement qui avait été prononcée en première instance contre l’ancien président du Liberia, Charles Taylor.

0 min 43Temps de lecture approximatif

« La chambre d’appel confirme la condamnation à 50 ans de prison », a déclaré le juge George King lors d’une audience publique à Leidschendam, dans la banlieue de La Haye. Le jugement était retransmis en direct par satellite.Le 26 avril 2012, Charles Taylor avait été reconnu coupable de 11 chefs d’accusation pour des exactions commises en Sierra Leone, durant le conflit dans ce pays. Les juges avaient retenu sa responsabilité pénale pour aide et encouragement à commettre ces crimes. La chambre de première instance avait conclu que l’ex-chef de l’Etat avait apporté un appui militaire, opérationnel et financier aux rebelles du Front révolutionnaire uni (RUF) sachant bien qu’ils allaient s’en servir pour commettre divers crimes : meurtres, viols, esclavage, esclavage sexuel, enrôlement et conscription d’enfants de moins de 15 ans, pillages, etc. La peine, 50 ans de prison, avait été prononcée le 30 mai 2012.ER