25.03.2004 - TPIR/GOUVERNEMENT II - LE PROCES DE QUATRE EX- MINISTRES SUSPENDU JUSQU'AU 4 MAI PROCHA

Arusha 25 mars 2004 (FH)- Le procès de quatre ex-ministres sous le gouvernement intérimaire en place durant le génocide anti-tutsi de 1994 a été reporté jeudi au 2 mai prochain devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Les ex-ministres de la santé, Casimir Bizimungu, des affaires étrangères, Jérôme Bicamumpaka, du commerce, Justin Mugenzi, et de la fonction publique, Prosper Mugiraneza répondent de six chefs D'accusation de génocide et de crimes contre lhumanité.

1 min 11Temps de lecture approximatif

Ils sont notamment accusés D'entente en vue de commettre le génocide et D'incitation au génocide. Ils plaident non coupable. Leur procès s'est ouvert le 6 novembre 2003.

Les débats ont été reportés au terme de la déposition du vingt-huitième témoin à charge dénommé "GKS" pour préserver son anonymat. Le témoin, une femme tutsie, a déclaré que son mari a été tué en 1994 sur ordre de Mugiraneza.

La session qui s'achève avait débuté le 19 janvier. Vingt témoins ont comparu depuis cette date.

Membre du parti présidentiel, le Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND), Casimir Bizimungu fut ministre pendant près de dix ans. Prosper Mugiraneza venait également du MRND. Mugenzi, quant à lui, était président du Parti libéral (PL). Pour sa part, Bicamumpaka appartenait au Mouvement démocratique républicain (MDR).

Le MRND a été dissous en 2001 par la justice rwandaise qui l'accuse D'avoir joué un grand rôle dans la planification et l'exécution du génocide.

Le MDR, de son côté, a été dissous pour "divisionnisme" en 2003.

Les quatre ex-ministres comparaissent devant la deuxième chambre de première instance du TPIR présidée par le juge sri-lankais Asoka de Zoysa Gunawardana, assisté de la Pakistanaise Khalida Rashid Khan et du Kenyan Lee Gacuiga Muthoga.

ER/PJ/AT/GF/FH (GVII''0325 A)