09.04.2004 - TPIR/GOUVERNEMENT II - UN TUTSI TUE SUR ORDRE DE l'EX- MINISTRE BICAMUMPAKA, SELON UN T

Arusha 9 mars, 2004 (FH) - Un Tutsi aurait été tué en 1994 à un barrage à Gitarama (centre du Rwanda) sur ordre de l'ex-ministre des affaires étrangères, Jérôme Bicamumpaka, selon un témoin cité mardi par le parquet du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

A son arrivée au barrage, l'accusé aurait montré du doigt un nommé John et déclaré : " toi, tu es Tutsi, n'est-ce pas ?", selon le vingt-deuxième témoin à charge, dénommé "GTA" pour préserver son anonymat.

1 min 25Temps de lecture approximatif

"Bicamumpaka a ordonné à des soldats qui contrôlaient le barrage de tirer sur John et l'ordre a été aussitôt exécuté", a affirmé le témoin. "Les soldats ont éloigné John du barrage puis l'ont abattu", a poursuivi GTA, qui a indiqué avoir assisté à la scène.

Selon GTA, il y avait à ce barrage érigé en face des bureaux de la préfecture de Gitarama, une cinquantaine de personnes dont des soldats, des (miliciens) Interahamwe et des civils.

l'avocat canadien de Jérôme Bicamumpaka, Me Pierre Gaudreau, a relevé que lors de ses aveux devant la justice rwandaise en 1996, le témoin n'a pas incriminé l'ex-ministre. GTA a répondu qu'à cette époque, aucune question ne lui avait été posée à son sujet.

Il a expliqué avoir évoqué la responsabilité de l'ex- ministre lorsqu'il a été interrogé plus tard par des enquêteurs du bureau du procureur du TPIR.

GTA a été condamné à onze ans de prison par un tribunal rwandais, après avoir avoué sa participation au génocide. Il a été libéré l'année dernière après huit ans de détention.

Jérôme Bicamumpaka est co-accusé avec les anciens ministres de la santé, Casimir Bizimungu, de la fonction publique, Prosper Mugiraneza, et du commerce, Justin Mugenzi. Ils rejettent en bloc les six chefs D'accusation de génocide et de crimes contre l'humanité retenus contre chacun D'eux.

Ce procès se déroule devant la deuxième chambre de première instance présidée par le juge sri- lankais Asoka de Zoysa Gunawardana, assisté du Kenyan Lee Gacuiga Muthoga et de la Pakistanaise Khalida Rashid Khan. Le juge Gunawardana est temporairement indisponible.

GTA poursuivra sa déposition mercredi.

ER/PJ/AT/GF/FH (GVII''0309A)