26.02.2004 - TPIR/CYANGUGU - NTAGERURA ET BAGAMBIKI LIBERES SOUS CONDITIONS

Arusha, le 26 février 2004 (FH)-l'ancien ministre des transports et communications sous le gouvernement intérimaire en place durant le génocide, André Ntagerura, et l'ex-préfet de Cyangugu (sud-ouest du Rwanda), Emmanuel Bagambiki ont été libérés jeudi matin sous conditions, a constaté l'agence Hirondelle.

Mercredi après leur acquittement, le procureur avait souhaité qu'ils soient maintenus en détention, en attendant leur jugement en appel.

0 min 43Temps de lecture approximatif

Jeudi, la chambre a maintenu l'ordonnance de la veille, à savoir "la libération immédiate" mais l'a assortie de plusieurs conditions. Ntagerura et Bagambiki doivent notamment communiquer au Tribunal leurs adresses et répondre à toute convocation pour motif D'appel.

Ils seront par ailleurs tenus de se présenter à la station de police la plus proche, le premier lundi de chaque mois.

Dans l'intervalle, les deux personnalités seront logées dans " un lieu sûr" sous la protection du Tribunal, en attendant leur départ dans des pays D'accueil.

Leur coaccusé, le lieutenant Samuel Imanishimwe, a été condamné à vingt sept ans de prison.

Depuis sa création en 1994, le TPIR a condamné dix-huit personnes et acquitté trois autres.

GA/AT/GF/FH (CY''0226A)