16.02.2004 - TPIR/GOUVERNEMENT II - UNE FEMME TUEE SUR ORDRE DE l'EX- MINISTRE MUGENZI, SELON UN TEM

Arusha 16 février 2004(FH) - Une femme tutsie aurait été enlevée puis tuée en 1994, dans l'est du Rwanda, sur ordre de l'ex-ministre du commerce sous le gouvernement intérimaire en place durant le génocide, Justin Mugenzi, selon un témoin entendu lundi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Justin Mugenzi est co-accusé avec les ex-ministres de la santé, Casimir Bizimungu, des affaires étrangères, Jérôme Bicamumpaka, et de la fonction publique, Prosper Mugiraneza.

1 min 33Temps de lecture approximatif

Chacun répond de six chefs D'accusation de génocide et de crimes contre lhumanité portant sur des massacres de Tutsis à divers endroits du Rwanda en 1994.

Dénommé "LEL" pour préserver son anonymat, le treizième témoin à charge est une femme tutsie, qui était âgée de 16 ans au moment des faits. Elle a déclaré que la victime a été enlevée en avril 1994 de la paroisse de Rukara (dans l'actuelle province D'Umutara, est du Rwanda), puis tuée par un soldat.

De nombreux Tutsis s'étaient réfugiés à cet endroit, a rapporté Mme LEL, soulignant qu'elle s'y trouvait avec des membres de sa famille. Mme LEL a allégué que le soldat avait été envoyé par Mugenzi pour chercher cette femme prénommée Vestine.

Deux autres femmes, qui avaient été enlevées en même temps que Vestine, ont pu s'échapper et regagner la paroisse, a rapporté Mme LEL. Le témoin a ajouté que les femmes qui ont été enlevées ont été violées par des miliciens.

Avant de quitter les locaux de la paroisse, le soldat a menacé les réfugiés en leur disant : " vous serez tous exterminés", a affirmé le témoin.

Mme LEL a ajouté que des soldats et des miliciens ont par la suite attaqué léglise de Rukara et tué plusieurs Tutsis. Le témoin n'a cependant pas pu donner la date à laquelle cette attaque s'est déroulée. l'ancien maire de Rukara, Jean Mpambara, est également détenu par le TPIR. La déposition de Mme LEL se poursuit mardi avec le contre- interrogatoire par les avocats de la défense.

Appelé souvent "Gouvernement II , ce procès se déroule devant la deuxième chambre de première instance du TPIR présidée par le juge sri-lankais Asoka de Zoysa Gunawardana, assisté du Kenyan Lee Gacuiga Muthoga et de la Pakistanaise Khalida Rashid Khan.

ER/PJ/AT/GF/FH (GVII''0216A)