16.02.2004 - TPIR/BUTARE - LE 31 EME TEMOIN A CHARGE ENTENDU A HUIS CLOS

Arusha, le 16 février 2004 (FH)-Le trente et unième témoin à charge dans le procès du groupe Butare (sud du Rwanda) a été entendu à huis clos, lundi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Dénommé "RV" pour des raisons de sécurité, le témoin devrait déposer essentiellement contre l'ancienne ministre de la famille et de la promotion féminine, Pauline Nyiramusuhuko, et l'ancien maire de Muganza, Elie Ndayambaje.

0 min 44Temps de lecture approximatif

Outre Nyiramasuhuko et Ndayambaje, le procès Butare concerne deux anciens préfets, Sylvain Nsabimana et Alphonse Nteziryayo, l'ancien maire de Ngoma, Joseph Kanyabashi, ainsi que Arsène Shalom Ntahobali, fils de Pauline Nyiramasuhuko. Accusés notamment D'entente en vue de commettre le génocide et de crimes contre l'humanité, ils plaident non coupables.

Les avocats avaient D'abord tenter de s'opposer à la comparution de ce témoin, mais leur requête a été rejetée.

Le procès se déroule devant la deuxième chambre de première instance du TPIR présidée par le juge tanzanien William Hussein Sekule, assisté des juges malgache Arlette Ramaroson et ougandaise Solomy Balungi Bossa.

AT/KN/GF/FH (BT''02016A)