03.12.2003 - TPIR/GOUVERNEMENT II - LA CHAMBRE REJETTE UNE PARTIE DE LA DEPOSITION D’UN TEMOIN A CHA

Arusha, le 3 décembre 2003 (FH) – La deuxième chambre de première instance du Tribunal pénal international pour le Rwanda a rejeté mercredi une partie de la déposition du troisième témoin à charge dans le procès de quatre anciens ministres sous le gouvernement intérimaire.

La chambre a accepté une requête de la défense de l’ancien ministre du Commerce, Justin Mugenzi, demandant qu’une partie de sa déposition de mardi soit rejetée.

1 min 30Temps de lecture approximatif

Dans sa déposition devant la chambre, FW a introduit des éléments nouveaux concernant le rôle de Mugenzi dans l’aile Hutu power du Parti Libéral (PL) et sa présence à une réunion publique. Ces deux éléments ne figuraient pas dans sa déclaration écrite aux enquêteurs.

Dans sa décision, la chambre a estimé que la défense de Mugenzi subirait un préjudice si cette partie de la déposition était versée en preuve.

Le représentant du parquet, le Kenyan Paul Ng’arua a maintenu que le témoin avait déposé sur des éléments contenus dans sa déclaration aux enquêteurs.

Mardi, FW a dit à la cour que Mugenzi avait déclaré, au cours d’une réunion publique au stade Nyamirambo, en1993, que les Tutsis qui étaient membres du parti (le PL) avaient fait le mauvais choix. Il aurait également demandé si les Tutsis de son parti « avaient déjà rejoint leurs parents Inyenzi ” qui n’étaient pas membres du PL.

FW a ajouté que, en 1994, Mugenzi menait l’aile Hutu power du PL suite à une scission dans le parti. “A l’époque, Mugenzi disait que ceux qui ne
faisaient pas partie de sa faction étaient des infiltrés du FPR”, a déclaré FW.

Justin Mugenzi, est co- accusé avec les anciens ministres de la santé, Casimir Bizimungu, des affaires étrangères, Jérôme Bicamumpaka et de la
fonction publique, Prosper Mugiraneza. Ils repondent de six chefs de génocide et crimes contre l’humanité.

L’interrogatoire principal de FW se poursuit jeudi.

Appelé souvent "Gouvernement II", ce procès se déroule devant la deuxième chambre de première instance du TPIR présidée par le juge Asoka de Zoysa
Gunawardana (Sri Lanka), assisté des juges Khalida Rashid Khan (Pakistan) et Lee Gacuiga Muthoga (Kenya.)

CE/PJ/GF/FH (GVII’1203e)