03.10.2003 - TPIR/GACUMBITSI - LE PROCES DE l'ANCIEN MAIRE DE RUSUMO REPREND LUNDI

Arusha, le 3 octobre 2003 (FH) - Le procès de l'ancien maire de Rusumo (province Kibungo, est du Rwanda), Sylvestre Gacumbitsi, reprend lundi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Sylvestre Gacumbitsi, 56 ans, répond de cinq chefs D'accusation de génocide et de crimes contre l'humanité portant sur des massacres des Tutsis et des viols commis dans sa commune en 1994.

1 min 7Temps de lecture approximatif

Le parquet lui reproche notamment des massacres survenus à l'église catholique de Nyarubuye, un des plus grands sites du génocide qui a fait un million de morts parmi les Tutsis et les opposants hutus en l'espace de trois mois. Vingt mille personnes auraient été tuées à Nyarubuye en avril 1994, selon des organisations de défense des droits de l'homme. Sylvestre Gacumbitsi plaide non coupable.

A la reprise du procès, la défense commencera à présenter ses moyens de preuve. l'avocat principal de Sylvestre Gacumbitsi, le Camerounais Me Kengoua, a déclaré qu'il entend citer "entre vingt et vingt-trois témoins".

Le procureur a, pour sa part, fait comparaître quinze témoins en seize jours D'audience. Le procès a commencé le 28 juillet. l'accusation a clôturé sa preuve le 28 août.

C'est l'un des procès les plus rapides au TPIR en ce qui concerne la phase accusatoire.

Le procureur est représenté dans cette affaire par l'Ougandais Richard Karegysa, la Néo-zélandaise Andra Mobberly et la Tanzanienne Holo Makwaia.

La défense comprend, quant à elle, outre Me Kengoua, la Camerounaise Me Anne Ngatio Mbattang.

Le procès se déroule devant la troisième chambre de première instance présidée par la juge sénégalaise Andrésia Vaz et composée en outre des juges russe Serguei Egorov et fidjien Jai Ram Reddy.

AT/SV/GF/FH (GA'1003A)