31.07.2003 - TPIR/GACUMBITSI - LE PROCUREUR RENONCE A TROIS TEMOINS

Arusha 31 juillet 2003 (FH) - Le procureur a renoncé à citer trois de ses témoins jeudi dans le procès de l'ex- maire de Rusumo (province Kibungo, est du Rwanda), Sylvestre Gacumbitsi, accusé de génocide et crimes contre l'humanité devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Les trois témoins étaient déjà à Arusha et s'apprêtaient à faire leurs dépositions.

1 min 3Temps de lecture approximatif

Le substitut ougandais du procureur, Richard Karegyesa, a expliqué que l'accusation n'estimait plus nécessaire de les faire comparaître.

Cette annonce a été faite après l'audition du quatrième témoin à charge, une femme tutsie dénommée "TAX" pour des raisons de sécurité. Sa déposition a été faite entièrement à huis clos.

Vendredi, le procureur communiquera à la chambre le nouvel ordre de comparution de la quinzaine de témoins restants. Le procès Gacumbitsi a commencé lundi dernier.

l'ancien maire, 56 ans, répond de cinq chefs D'accusation portant sur des massacres de Tutsis et des viols commis en avril 1994, à différents endroits de sa commune.

Il est défendu par les Camerounais Me Kouengoua et Me Anne Mbattang.

Le procès se déroule devant la troisième chambre de première instance du TPIR, présidée, dans cette affaire, par la juge sénégalaise Andrésia Vaz et comprenant, en outre, les juges fidjien Jai Ram Reddy et russe Serguei Aleckseievich Egorov.

Le juge Reddy n'a pas siégé depuis mercredi. Le règlement permet la poursuite des débats lorsque l'un des juges s'absente pour une période n'excédant pas cinq jours de travail.

Le procès se poursuit lundi prochain.

ER/AT/GF/FH (GA'0731A)