12.03.2003 - TPIR/MEDIAS - LE PROCES REPREND APRES DIX JOURS DE SUSPENSION

Arusha, le13 mars 2003 (FH) - Le procès de trois Rwandais poursuivis pour utilisation des médias à des fins de génocide reprend jeudi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) après dix jours de suspension.

Les débats avaient été reportés le 3 mars suite à l'indisponibilité de deux juges de la première chambre de première instance.

0 min 50Temps de lecture approximatif

Le procès suivra un horaire inédit, de jeudi à dimanche, pour rattraper le temps perdu. C'est la première fois que le TPIR siège un week-end.

Le procès des médias concerne l'ancien directeur et rédacteur en chef de la revue Kangura, Hassan Ngeze, ainsi que deux responsables présumés de la Radio-télévision libre des Mille collines (RTLM), Ferdinand Nahimana et Jean-Bosco Barayagwiza. Ils plaident non coupables.

La chambre entend actuellement les témoins de la défense de Ngeze. A la suspension, il venait D'en citer treize.

Le procès se déroule devant la première chambre de première instance du TPIR présidée par la juge sud-africaine Navanethem Pillay et comprenant, outre le juge Mose et le juge sri-lankais Asoka de Zoysa Gunawardana.

Le juge Gunawardana étant vraisemblablement toujours indisponible, les débats se poursuivront en présence de deux juges.
AT/CE/FH (ME'0312A)