Le négationniste Vincent Reynouard à nouveau condamné à de la prison ferme

0 min 37Temps de lecture approximatif

Le négationniste Vincent Reynouard a été à nouveau condamné vendredi pour contestation de crime contre l’humanité à six mois de prison ferme pour une vidéo publiée en 2019 dans laquelle il nie la réalité de la Shoah.

La 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris a condamné cet ancien enseignant par défaut – il n’a pas comparu à l’audience – pour une vidéo du 7 octobre 2019 diffusée sur son site internet et sur le réseau social russe VK, dans laquelle il faisait la promotion d’un de ses ouvrages.

La tribunal a ordonné au prévenu de 51 ans de payer 1.000 euros de dommages et intérêts ainsi que 1.500 euros de frais de justice à la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), partie civile.

Vincent Reynouard a été condamné à de multiples reprises pour cette infraction. Le 25 novembre, il avait été condamné à quatre mois de prison pour une vidéo publiée en mai 2017, mais avait été relaxé pour deux autres.