LA VISITE DES OFFICIELS RWANDAIS AU TPIR REPORTEE EN DECEMBRE

Arusha, le 7 novembre 2002 (FH) - La visite des autorités judiciaires rwandaises au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), initialement annoncée pour le seconde semaine de novembre, a été reportée au mois de décembre.

Dans une lettre adressée au ministre rwandais de la justice par la présidente du TPIR, la juge sud-africaine Navanethem Pillay, il est suggéré qu'il serait convenable que cette visite se déroule du 8 au 12 décembre.

1 min 4Temps de lecture approximatif

Navanethem Pillay a convié à Arusha le ministre rwandais de la justice, Jean de Dieu Mucyo, le procureur général du Rwanda, Gérard Gahima, ainsi que le président de la Cour suprême, Siméon Rwagasore, pour des discussions sur la coopération entre le TPIR et Kigali.

Des mesures introduites récemment par Kigali relativement aux voyages des témoins avaient bloqué plusieurs procès au TPIR. A Arusha, les officiels rwandais rencontreront outre la présidente du TPIR, le procureur en chef Carla del Ponte et le greffier Adama Dieng. Ils s'entretiendront également avec l'ambassadeur des Etats Unis pour les crimes de guerre, Pierre Richard Prosper, qui sera en déplacement à Arusha au cours de la même période.

Membre influent du Conseil de sécurité de l'ONU, les Etats Unis ont joué un grand rôle pour désamorcer la tension entre le TPIR et Kigali, consécutivement à la "crise des témoins", selon les observateurs.

Carla del Ponte et Navanethem Pillay s'étaient tour à tour plaintes devant le Conseil de sécurité pour rappeler au Rwanda ses obligations de coopérer avec le TPIR.

Le Rwanda avait renvoyé la responsabilité des blocages sur le TPIR.

AT/CE/GF/FH (RW-1107A )