L' EX-PREFET BAGAMBIKI EST ARRIVE EN BELGIQUE

Arusha, 27 juillet 2007 (FH - TPIR/BELGIQUE)- L’ex-préfet de Cyangugu (sud ouest du Rwanda), Emmanuel Bagambiki, acquitté par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) le 25 février 2004, est arrivé en Belgique vendredi où il a rejoint sa famille, a indiqué une source sûre.
1 min 8Temps de lecture approximatif

Emmanuel Bagambiki demandait le regroupement familial depuis plusieurs mois mais sa requête avait été rejetée par l’Office des étrangers. Le 27 juin dernier, le Conseil d’Etat avait annulé cette décision de l’Office des étrangers. Bagambiki était représenté par l’avocat belge, Me Vincent Lurquin, qui l’avait également défendu devant le TPIR. Arrêté au Togo le 5 juin 1998, Bagambiki avait été jugé depuis le 18 septembre 2000, accusé de génocide et de crimes contre l’humanité. L’acquittement définitif a été prononcé le 8 février 2006. Le Rwanda avait néanmoins lancé un nouveau mandat d’arrêt contre lui. Bagambiki vivait dans une « maison sécurisée » à Arusha en compagnie de deux autres anciens responsables rwandais également blanchis par le TPIR. Ces derniers n’ont pas encore trouvé un pays d’accueil. Bagambiki est le troisième acquitté du TPIR qui rejoint l’Europe après les ex-maires Ignace Bagilishema et Jean Mpambara qui vivent en France. Depuis sa création en novembre 1994, le TPIR a déjà jugé 33 personnes dont cinq ont été acquittées. AT/GF © Agence Hirondelle