LE PROCUREUR ENTEND FAIRE JUGER UN EX-AGRICULTEUR DEVANT UNE JURIDICTION NATIONALE

  Arusha, 31 août 2007 (FH - TPIR/MUNYAKAZI ) - Le procureur du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) demandera la semaine prochaine à faire juger devant une juridiction nationale l’ex-agriculteur Yussuf Munyakazi, accusé de génocide, a-t-on appris vendredi Arusha.  
1 min 37Temps de lecture approximatif

 Un substitut du procureur, Richard Karegyesa (Ouganda), a déclaré au cours d’une « conférence de mise en état » qu’une requête en ce sens était sur le point d’être déposée.   Karegyesa n’a pas précisé vers quel pays le procureur souhaiterait faire transférer l’accusé. Une source proche du dossier a cependant indiqué à l’agence Hirondelle qu’il s’agirait du Rwanda.   Munyakazi, 72 ans, était agriculteur et hommes d’affaires prospère à Cyangugu (sud-ouest du Rwanda). Il aurait dirigé une milice qui a participé à plusieurs attaques contre les Tutsis en 1994. Arrêté en République démocratique du Congo en 2004, il a plaidé non coupable.   Le juge norvégien Erik Mose, qui présidait la conférence, a cependant estimé que, comme il était difficile de savoir si la requête du procureur serait acceptée, il convenait de déterminer le calendrier du procès en perspective de sa tenue éventuelle devant le TPIR.   La défense a proposé que le procès s’ouvre en février 2008 et le procureur en avril. Le juge Mose a invité les parties à une nouvelle conférence de mise en état en décembre prochain « pour mesurer la température ».   Yussuf Munyakazi est défendu par un avocat tanzanien, Me Juan  Mwaikusa.   Mwaikusa a déjà défendu devant les juridictions de son pays le major rwandais Bernard Ntuyahaga, qui s’est ultérieurement constitué prisonnier en Belgique où il a été jugé en rapport avec le génocide commis au Rwanda en 1994. En juillet 2007, Ntuyahaga a été condamné à vingt ans de prison par la Cour d’assises de Bruxelles. Il a déposé un recours en cassation.   AT/PB/GF   © Agence Hirondelle