25.09.07 - BURUNDI/JUSTICE - LA FORMATION DES JOURNALISTES BURUNDAIS SUR LA JUSTICE ,...

25.09.07 - BURUNDI/JUSTICE - LA FORMATION DES JOURNALISTES BURUNDAIS SUR LA JUSTICE TRANSITIONNELLE EST INSUFFISANTE SELON LE VICE PRESIDENT DU CNC

 

Bujumbura, 25 septembre 2007 (FH) – Les journalistes burundais n'ont pas la formation requise pour accompagner le mécanisme de justice transitionnelle dans le pays. a affirmé le vice-président du Conseil national de la communication (CNC), l'Abbé Emmanuel Muyehe, dans une interview à l'agence Hirondelle

1 min 8Temps de lecture approximatif

« A l'heure qu'il est, les journalistes burundais ne sont pas suffisamment outillés pour appuyer efficacement la Commission Vérité Réconciliation (CVR) , ils n'ont pas cette expérience-là», a déclaré Muyehe. « Nous voulons augmenter leur capacité afin qu'ils puissent être en mesure de suivre scrupuleusement les travaux de la CVR et informer le public au fur et à mesure de leur déroulement », a-t-il souligné

Le CNC organise des ateliers de formation au profit des journalistes locaux en vue de les préparer à accompagner le processus de justice transitionnelle dont la campagne d'explication à travers le pays devrait commencer « prochainement ». Plus de deux cent journalistes ont déjà subi une formation sur certaines théories de base en rapport avec la justice transitionnelle dispensée par des juristes.
L'Etat a mis à disposition du CNC 20 millions de francs burundais (près de 20 mille dollars) pour l'organisation de ces ateliers.

La CVR est l'un des mécanismes de justice transitionnelle prévus dans l'Accord d'Arusha (Tanzanie) d'août 2000 qui, même si elle vise la réconciliation dans le pays, doit avant tout faire la lumière sur les crimes commis au Burundi depuis 1962.

GA/PB/GF
© Agence Hirondelle