24.10.07 - TPIR/KAREMERA - UN AVOCAT AU TPIR DEMANDE QUE KIGALI S’EXPLIQUE DEVANT L'ONU

  Arusha, 24 octobre 2007 (FH) - Accusant Kigali de refus de coopération, un avocat américain au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a demandé à ce que le gouvernement rwandais s’en explique devant le Conseil de sécurité, dans une requête déposée mardi.
1 min 20Temps de lecture approximatif

  Me Peter Robinson défend Joseph Nzirorera, ancien secrétaire général du Mouvement républicain national pour la démocratie et le développement (MRND), le parti dissous de l’ex-président Juvénal Habyarimana.   Le 25 juillet dernier, la chambre avait rendu une ordonnance demandant aux autorités rwandaises de lui remettre des documents réclamés par l’équipe de défense de Nzirorera.   « Aucun des documents n’a encore été produit », déplore Me Robinson demandant à ce que l’affaire soit portée devant le président du tribunal pour qu’il en réfère à son retour au Conseil de sécurité des Nations Unies.   Le défenseur explique qu’il a besoin de prendre connaissance de ses documents en vue de préparer le contre-interrogatoire d’un prochain témoin à charge.   La chambre n’a pas encore rendu de décision sur cette requête de Me Robinson.   Accusé de crimes de génocide et de crimes contre l’humanité, Nzirorera plaide non coupable. Il est jugé avec deux autres dirigeants nationaux du MRND, le président, Mathieu Ngirumpatse, et le vice-président, Edouard Karemera.   Ce procès complexe risque fort de ne pas être terminé d’ici fin 2008, date fixée par le Conseil de sécurité pour la fin des procédures en première instance.   PB/GF   © Agence Hirondelle