16.11.07 - RWANDA/GENOCIDE - LE RWANDA MET EN PLACE UNE EQUIPE DE TRAQUE D’ACCUSES DE GENOCIDE

  Arusha, 16 novembre 2007 (FH) - Réuni en conseil des ministres mercredi, le gouvernement rwandais a décidé la mise en place d'une équipe chargée de traquer les accusés de génocide en fuite à l’étranger, apprend-on  de source officielle vendredi.  
1 min 20Temps de lecture approximatif

L’équipe est composée de 4 membres du parquet et de trois membres de la police nationale, indique un communiqué en kinyarwanda consulté sur le site officiel du gouvernement rwandais.   Le conseil des ministres a par ailleurs mis en place une commission chargée du « transferts de dossiers et de la fin des travaux » du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).   Le Procureur général de la République est le président de la commission tandis que le secrétaire général au ministère de la Justice en est le vice-président. Elle comprend par ailleurs le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, celui du ministère de l’Intérieur et celui de la Cour suprême.   Le procureur en chef du TPIR, Hassan Bubacar Jallow, envisage, si les juges l’autorisent, de transférer devant la justice rwandaise trois accusés se trouvant déjà entre les mains du TPIR et un autre qui est encore en fuite. Selon le service de presse du procureur, 14 personnes sont encore recherchées. Au TPIR, une équipe de traque est en charge, depuis le début, de la recherche des accusés en fuite.   Le TPIR qui doit terminer au plus tard à la fin de l’année prochaine les procès en première instance est contraint de se dessaisir de certains dossiers au profit de juridictions nationales, dont celles du Rwanda.   ER/PB/GF© Agence Hirondelle