20.11.07 - RWANDA/GACACA - CONFIRMATION DE L’ACQUITTEMENT D’UN PASTEUR AU SUD DU RWANDA

Arusha, 20 novembre 2007 (FH) -  L’acquittement du pasteur Samson Gasarasi, qui était poursuivi  pour génocide, a été confirmé en appel le 16 novembre par une juridiction semi- traditionnelle rwandaise du district de Nyamagabe, dans la Province du Sud, apprend-on mardi de source associative locale.
1 min 32Temps de lecture approximatif

L’homme d’église avait été acquitté en première instance en septembre dernier, selon la Ligue pour les droits de la personne dans la région des Grands lacs (LDGL), un collectif dont le siège se trouve à KigaliLe pasteur était accusé de port d’arme à feu pendant le génocide,  d’implication dans des massacres, de participation à un barrage routier et d’incitation des Hutus à chasser les Tutsis en 1994, toujours selon la LDGL qui ne précise cependant pas à quelle église appartient Gasarasi.Lors du procès en appel, le  16 novembre, Juliette Mukakabanda, la personne qui avait fait appel de l'acquittement, a refusé de comparaître. Lors de cette audience, 8 témoins à décharge, tous rescapés du génocide, ont été entendus. Chaque intervenant a insisté sur le rôle du pasteur Gasarasi dans la distribution de vivres et d’eau aux personnes qui étaient menacées pendant le génocide.Comme au premier degré, le pasteur a été acquitté de toutes les accusations qui étaient portées contre lui.Inspirées des anciennes assemblées villageoises lors desquelles les sages réglaient les différends assis sur le gazon (gacaca, en langue rwandaise), les juridictions semi - traditionnelles gacacas sont chargées de juger la plupart des personnes accusées d’avoir joué un rôle dans le génocide de 1994. Elles sont animées, non pas par des magistrats professionnels, mais par des « personnes intègres » élues parmi la communauté. Elles peuvent prononcer des peines allant jusqu’à la prison à vie. Selon la secrétaire exécutive du Service national des juridictions gacacas (SNJG), Domitille Mukantaganzwa, ces tribunaux devraient avoir terminé leur travail dans un mois. ER/PB/GF   © Agence Hirondelle