23.09.08 - TPIR/MILITAIRES II - POUR LA TROISIEME SEMAINE CONSECUTIVE, LE PROCES SUSPENDU DES MARDI

Arusha, 23 septembre 2008 (FH) - Pour la troisième semaine consécutive, la défense du major François-Xavier Nzuwonemeye, jugé avec trois autres officiers, a été suspendue au deuxième jour de la semaine, faute de témoins, a constaté mardi l'agence Hirondelle.
0 min 18Temps de lecture approximatif

Nzuwonemeye commandait, pendant le génocide de 1994, le bataillon de reconnaissance, une des unités d'élite de l'armée rwandaise de l'époque.