La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter

29.08.14 - RDC/JUSTICE - RDC : PROCÈS D’UN GÉNÉRAL ACCUSÉ DE VIOLS COMMIS DANS LE NORD-EST

Arusha, 29 août 2014 (FH) – Un ancien rebelle congolais adoubé général de l’armée régulière a comparu jeudi devant un tribunal de la capitale, Kinshasa, pour répondre de crimes de guerre commis il y a plus de 10 ans dans l’est du pays, apprend-on jeudi.

0 min 50Temps de lecture approximatif

Devant la Haute cour militaire, le général Jérôme Kakwavu, notamment accusé de viols, a plaidé non coupable et dénoncé « un acharnement » de la part des avocats des victimes, a rapporté l’AFP.Ancien chef d'un mouvement rebelle de l'Ituri (district de la Province Orientale jouxtant l'Ouganda), Kakwavu a intégré l'armée régulière en 2004 en tant qu'officier général à la suite d'un accord avec le gouvernement de Kinshasa.Il répond d’actes de viols commis par ses hommes et d’autres qu’il aurait commis en personne.Le procureur a requis huit ans de prison ferme contre lui.Le général Kakwavu fait partie d'un groupe de cinq officiers de l'armée soupçonnés par l’ONU d’avoir perpétré de graves violations des droits de l'homme. New York avait demandé en 2009 aux autorités congolaises de les traduire en justice.Un des quatre autres officiers de la liste, le colonel Bedi Engangela est actuellement en procès à Kalehe dans le Sud-Kivu.

ER

Partager
S'inscrire à la newsletter