La justice doit être vue pour être rendue
S'inscrire à la newsletter

04.09.14 - NORVÈGE/RWANDA - NORVÈGE : VERS L’EXTRADITION D’UN RWANDAIS ACCUSÉ DE GÉNOCIDE

Arusha, 04 septembre avril 2014 (FH) - La justice norvégienne a confirmé mercredi en appel que les conditions étaient réunies pour extrader vers le Rwanda Eugène Nkuranyabahizi, soupçonné d'avoir participé au génocide des Tutsis de 1994 dans ce pays, apprend-on jeudi de l’AFP.

1 minTemps de lecture approximatif

Âgé de 41 ans et se disant de nationalité burundaise, ce Hutu avait été arrêté le 29 mai 2013 en Norvège, où il est établi depuis 1999.« On se dirige vers une extradition étant donné que la cour d'appel (de Bergen) a jugé que toutes les conditions étaient réunies pour cela », a déclaré à l'AFP Per Zimmer, procureur dans cette affaire.Cette extradition avait été autorisée au premier degré en avril dernier par le tribunal de Stavanger, dans le sud-ouest de la Norvège.Nkuranyabahizi peut cependant, en dernier ressort, saisir la Cour suprême de Norvège.Si la décision est confirmée, c’est au ministère norvégien de la Justice qu’il appartiendra de l’exécuter.La justice rwandaise avait demandé l’extradition de Nkuranyabahizi en août 2013, le soupçonnant de conspiration et de participation au génocide des Tutsis 1994.Selon Kigali, il aurait  pris part à des massacres dans les localités de Nkakwa et de Cyahinda (sud du Rwanda) qui ont fait quelque 7.500 morts au total, en avril 1994.La Norvège a déjà extradé vers le Rwanda un autre suspect, Charles Bandora, et condamné à 21 ans de prison, un autre Rwandais, Sadi Bugingo, reconnu coupable d'avoir contribué au massacre de plus d'un millier de Tutsis.  L’affaire Bugingo est actuellement pendante en appel.ER

Partager
S'inscrire à la newsletter