Sans information, pas de réconciliation

22.10.14 - CPI/BEMBA - CPI : QUATRE PROCHES DE BEMBA LIBÉRÉS PROVISOIREMENT

Arusha, 22 octobre 2014 (FH) - La Cour pénale internationale (CPI) a ordonné mardi la libération provisoire de quatre suspects proches du sénateur et ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, pour éviter que leur détention provisoire ne soit d'une durée « disproportionnée ».

1 min 14Temps de lecture approximatif

Jean-Pierre Bemba est poursuivi devant la CPI pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis en Centrafrique en 2002 et 2003.« Le juge Cuno Tarfusser a ordonné la libération d'Aimé Musamba Kilolo, Jean-Jacques Mangenda Kabongo, Fidèle Babala Wandu et Narcisse Arido », a annoncé la Cour pénale dans un communiqué.« La Cour considère que (...) leur libération était nécessaire pour éviter que la durée de leur détention préventive ne devienne disproportionnée »,  a indiqué la CPI.Les quatre hommes, tout comme Jean-Pierre Bemba, sont accusés de fausses déclarations et de subornation de témoins.L'avocat Aimé Kilolo et M. Mangenda font partie de l’équipe de défense de Bemba dans son procès principal, pour crimes commis en Centrafrique. Bemba répond, dans cette affaire, de crimes commis en Centrafrique par ses hommes du Mouvement de libération du Congo (MLC), aujourd’hui deuxième parti de l’opposition en RDC.Le député et secrétaire général adjoint du MLC, Babala Wandu, a été directeur de cabinet de Jean-Pierre Bemba lorsque ce dernier était vice-président de la RDC, de 2003 à 2006. Enfin, vient  Narcisse Arido, un des témoins cités par la défense.La CPI avait déclaré, lors de leur arrestation, avoir des « motifs raisonnables de croire » que les quatre hommes auraient « constitué un réseau aux fins de produire des documents faux ou falsifiés et de corrompre certaines personnes afin qu'elles fassent des témoignages en faveur de l’homme politique congolais.En cas de culpabilité, ils risquent une peine d'emprisonnement ne dépassant pas cinq ans, ou une amende, ou les deux à la fois.ER

Partager
Abonnez-vous à la newsletter