Sans information, pas de réconciliation

Burkina Faso

Coup d'état au Burkina Faso : doutes sur la culpabilité d'un ancien ministre de Compaoré
Depuis le coup d’Etat manqué du 16 septembre 2015, Djibrill Bassolé fait parler de lui. L’ancien ministre des affaires étrangères de Blaise Compaoré, Président burkinabè déchu par l’insurrection populaire d’octobre 2014, a-t-il un lien avec le putsch, fomenté par l’ex-Régiment de sécurité présidentielle (RSP) et son chef Gilbert Diendéré ? Pour la justice militaire, en charge de l’enquête sur cette tentative de coup d’Etat ( le gouvernement parle d'un bilan officiel de 14 morts et…
par Morgane Le Cam, Ouagadougou (de notre correspondante)
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter