Sans information, pas de réconciliation

Guinée

Impunité en Guinée : quand des officiers refusent de comparaître
Déjà trois renvois. Le commandant Sekou Resco Camara, ancien gouverneur de la capitale guinéenne et le Général Nouhou Thiam, ancien chef d’état-major poursuivis pour tortures, coups et blessures volontaires, ethnocentrisme sur une quinzaine de personnes accusées d’avoir lapidé le cortège du président de la transition le général Sekouba Konaté étaient attendus à la barre le 25 juin 2018 au Tribunal de Première Instance de Dixin de Conakry. Mais ils ont brillé encore par leur absence…
par Aïssatou Barry, Conakry (de notre correspondante)
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter