Sans information, pas de réconciliation

Rwanda

Génocide rwandais: un chercheur réclame l'ouverture du "verrou" des archives de l'Elysée
Une clé pour enfin ouvrir le "verrou" des archives: le chercheur François Graner a symboliquement déposé mercredi une grande clé en bois devant l'entrée de l'Institut François Mitterrand à Paris pour réclamer l'ouverture des archives de l'Elysée sur le génocide au Rwanda. "Demain (jeudi), nous saisissons la Cour européenne des Droits de l'Homme (CEDH). C'est une manière démocratique et normale d'essayer de faire évoluer les choses", a annoncé à l'AFP ce chercheur en physique, auteur…
par AFP
Lire la suite
Abonnez-vous à la newsletter