génocide

« Sans preuve matérielle, quelle vérité judiciaire ? »

Durant leurs plaidoiries finales, Vincent et Juliette Lurquin ont ramé à contre-courant pour défendre leur client, le Rwandais Séraphin Twahirwa, accusé devant la cour d'assises de Bruxelles d'avoir participé au génocide en 1994. Le duo d'avocats père et fille est remonté jusqu'aux prémices du dossier pour tenter de déconstruire le mur de preuves de la […]
Par Gaëlle Ponselet (notre correspondante en Belgique)
Lire la suite