22.06.05 - TPIR/MUVUNYI - UNE FEMME AFFIRME AVOIR ETE VIOLEE JUSQU'A L’INCONSCIENCE

Arusha, 21 juin 2005 (FH)- Une femme tutsie a déclaré mardi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) qu’elle avait été violée par deux soldats au point d’en perdre connaissance pendant le génocide de 1994.

Elle déposait pour l’accusation dans le procès de l’ex- commandant de l’Ecole des sous-officiers (ESO) de Butare (sud), le colonel Tharcisse Muvunyi.

0 min 44Temps de lecture approximatif

Le procureur soutient que Muvunyi n’avait rien fait pour prévenir ni faire cesser les crimes des hommes sous son commandement.

Désignée par le nom de code AV pour préserver son anonymat, le témoin a déclaré que les deux soldats s’étaient jetés sur elle le 20 avril 1994 à Butare alors qu’elle rentrait à la maison. «Quand j’ai repris connaissance, j’étais tellement faible que je ne pouvais joindre les jambes. Mes habits étaient déchirés et ceux qui m’avaient attaqués étaient partis», a-t-elle témoigné.

Son audition s’est poursuivie à huis clos, à la demande du procureur.

Tharcisse Muvunyi, 52 ans, comparaît depuis le 28 février dernier. Dix- sept témoins ont déjà déposé contre lui.

ER/PJ/AT