17.09.09 - TPIR/KANYARUKIGA - L'ACCUSATION CLOSE DANS LE PROCES D'UN HOMME D'AFFAIRES

Arusha, 17 septembre 2009 (FH) - Le bureau du procureur a clos son accusation, jeudi, dans le procès de l'homme d'affaires, Gaspard Kanyarukiga, poursuivi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour entente en vue de commettre le génocide, génocide et extermination a constaté l'agence Hirondelle.
0 min 56Temps de lecture approximatif

En tout, 11 témoins à charge ont défilé à la barre depuis le début du procès le 31 août dernier.

Les témoins entendus jeudi, CDK et CBS, ainsi désignés pour dissimuler leur identité ont allégué, comme les précédents, que l'accusé était présent lorsque l'église catholique de Nyange (ouest du Rwanda) fut rasée par un bulldozer le 16 avril 1994, tuant les Tutsis qui avaient espéré y avoir la vie sauve.

Il a, de ce fait, approuvé la démolition de l'édifice religieux, selon ces témoins.

La chambre n'a pas encore fixé la date du début de la comparution des témoins de la défense.

Kanyarukiga, qui clame son innocence, a été arrêté en Afrique du Sud le 16 juillet 2004 et transféré 3 jours après au centre de détention du TPIR à Arusha, en Tanzanie.

NI/ER/GF

© Agence Hirondelle