26.02.10 - TPIR/RWANDA - LA PEINE INFLIGEE A SETAKO JUGEE INSUFFISANTE PAR IBUKA

Kigali, 26 février 2010 (FH) - Ibuka, la principale organisation de survivants du génocide des Tutsis, considère que la sentence prononcée jeudi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) contre le lieutenant-colonel Ephrem Setako n'est pas proportionnelle à son rôle dans le génocide.
1 min 12Temps de lecture approximatif

Setako, 61 ans, a été condamné à 25 ans de prison après avoir été reconnu coupable d'avoir ordonné le massacre de dizaines de Tutsis réfugiés au camp militaire de Mukamira, dans le nord du Rwanda, vers la fin du mois d'avril 1994.

« Le fait que sa culpabilité a été établie est une bonne chose, mais la sentence n'est pas proportionnelle à son rôle », a indiqué  le président d'Ibuka, Théodore Simburudali, dans un entretien vendredi avec l'agence Hirondelle. Pour Simburudali, les rescapés qui ont vécu avec ces génocidaires et survécu à leur plan d'extermination sont « les seuls à savoir jusqu'où va leur responsabilité ».

En décembre dernier, Ibuka avait vigoureusement protesté contre l'acquittement de Protais Zigiranyirazo, beau-frère du défunt président Juvénal Habyarimana.

Ephrem Setako a déjà passé six années de détention préventive dans le centre pénitencier des Nations Unies à Arusha, qui seront défalquées de sa condamnation.

Ce jugement est le second que délivre le TPIR depuis le début de l'année, après celui du lieutenant-colonel Tharcisse Muvunyi, condamné le 11 février à 15 ans de prison.

Setako avait été arrêté aux Pays-Bas en février 2004.

SRE-ER/GF

© Agence Hirondelle