19.05.10 - TPIR/NZABONIMANA - NZABONIMANA N'A JAMAIS CONSPIRE POUR MASSACRER LES TUTSIS

Arusha, 19 mai 2010 (FH) - Un témoin entendu mardi par le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a nié que l' ancien ministre de la Jeunesse, Callixte Nzabonimana, ait jamais conspiré, avec d'autres, pour massacrer les Tutsis, au centre de négoce de Ruhango, dans la commune Tambwe (centre du Rwanda).
1 minTemps de lecture approximatif

« Tout cela n'est que fabrication. Cela n'a jamais existé. D'avril à juin 1994, je n'ai jamais vu Nzabonimana à Ruhango », a déclaré le témoin T92 ainsi désigné pour préserver son anonymat.

L'acte d'accusation allègue notamment que Nzabonimana et Jérôme Bicamumpaka, alors ministre des Affaires étrangères, ont incité aux massacres de Tutsis lors d'une réunion à Ruhango en avril 1994, au domicile d'un dirigeant local du MRND, le parti présidentiel de l'époque.

Bicamumpaka, qui a comparu au TPIR avec trois autres anciens ministres du gouvernement en place pendant le génocide, attend son verdict.

Le reste de la déposition du témoin T92 s'est déroulé à huis clos.

Nzabonimana, qui clame son innocence, est inculpé d'entente en vue de commettre le génocide, génocide, incitation directe et publique à commettre le génocide, extermination et assassinats.

Originaire de Gitarama, l'ex-ministre est présenté par le procureur comme le principal instigateur du génocide dans cette préfecture du centre du Rwanda.

NI/ER/GF

© Agence Hirondelle