17.02.11 - RWANDA/GENOCIDE - IBUKA PUBLIE UNE LISTE DE 265 SAUVEURS DE TUTSIS EN 1994

Kigali, 17 février 2011 (FH)- Ibuka, la principale organisation de survivants du génocide des Tutsis de 1994  au Rwanda vient de publier une liste de 265 personnes « justes » d'ethnie hutue qui ont, parfois au péril de leur vie, sauvé des Tutsis.
1 min 19Temps de lecture approximatif

« Ces justes n'ont ni cautionné le plan génocidaire ni participé aux massacres, mais ont tout fait pour sauver des Tutsis, parfois au péril de leur vie », indique Ibuka (souviens-toi, en langue rwandaise), dans un rapport reçu jeudi à l'agence Hirondelle.

Pour le collectif des associations de rescapés, « ces personnes représentent une lueur d'humanité et de civilisation dans un univers de barbarie ».

Parmi ces 265 justes retenus, certains ont été battus, humiliés ou rançonnés par des miliciens Interahamwe, mais sans trahir leur conscience, selon le rapport.

L'enquête a également révélé que 20 autres braves gens avaient été tués avec les Tutsis qu'ils protégeaient ou sont décédés de mort naturelle après le génocide.

Parmi eux, Ibuka mentionne l'abbé Jean-Bosco Munyaneza, tué avec ses fidèles tutsis à la paroisse de Mukarange, dans l'est du Rwanda. Il avait lancé aux tueurs qui l'enjoignaient de se séparer des Tutsis : « Je suis un pasteur au milieu de brebis; si vous voulez me sauver, sauvez-moi avec eux ;  si vous voulez les tuer, tuez-moi avec eux », selon les survivants.

Selon cette étude, « les personnes  les moins instruites ont le plus participé aux actes de sauvetage des Tutsis menacés pendant le génocide ».

Sur ces 265 personnes recensées, 74 % étaient de simples paysans qui vivaient de l'agriculture et dont certains n'avaient même pas fait l'école primaire.

Par ailleurs, 85.4%  sont des hommes contre 14.6 % de femmes.

SRE-ER/GF

© Agence Hirondelle