22.02.11 - TPIR/NDAHIMANA - LE MAIRE ETAIT COMPLETEMENT DEBORDE PAR LES MILICIENS (TEMOIN)

Arusha, 22 février 2011 (FH) - Témoignant devant le tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) pour la défense de l'ancien maire de Kivumu, Grégoire Ndahimana, un habitant de la commune a affirmé que l'accusé avait été débordé par la violence et les tueries perpétrées par les miliciens du MRND, le parti au pouvoir en 1994.
0 min 44Temps de lecture approximatif

"Les autorités étaient débordées. Les miliciens du MRND sont devenus fous presque partout. Ils contrôlaient Kivumu, Gitarama, Kigali et partout", a déclaré Melane Nkiliyehe à la cour.

Il a ajouté : "Les miliciens n'ont pas écouté le maire Ndahimana quand il a lancé des appels au calme (...) Il a fait ce qu'il a pu pour contrôler la situation malgré leur folie".

Le procès se poursuit mercredi.

Ndahimana plaide non coupable. Il a été arrêté en août 2009 et son procès s'est ouvert le 6 septembre 2010.

NI/GF

© Hirondelle News Agency