03.04.08 - RWANDA/GENOCIDE - LE GENOCIDE RWANDAIS SERA COMMEMORE A NYAMATA

Nyamata (Est du Rwanda) 3 avril 2008 (FH) - La 14 ème commémoration du génocide rwandais se déroulera à Nyamata dans l'est du pays et aura un cachet particulier en raison de l'histoire de cette région, le Bugesera, et de l'ampleur des massacres qui s'y sont produits, a expliqué à l'Agence Hirondelle une source officielle sur place.

Selon Monsieur Gaspard Musonera, maire du district de Bugesera,"la 14ème commémoration du génocide des Tutsi de 1994 revêt un caractère historique pour les rescapés de ce génocide, tant elle a lieu sur un champ historique d'expérimentation de l'extermination des Tutsi depuis les années 1960".

1 min 17Temps de lecture approximatif

En effet, selon lui Nyamata était "une terre inhospitalière quand les Tutsi y ont été exilés pour succomber à la mouche tsétsé et aux animaux sauvages en 1960"."Leurs massacres, ajoute-t-il, en1963, 1964, 1967, 1973, 1992 étaient une expérimentation du génocide par l'Etat rwandais en prévision de la phase finale en 1994. Le Bugesera c'est l'histoire même du génocide des Tutsi au Rwanda!".

Dans sa réunion du 12/03/2008,le conseil des ministres a décidé que les cérémonies marquant le début de la 14ème commémoration du génocide des Tutsi de 1994 se tiendront à Nyamata, dans l'actuel district de Bugesera, le 7 Avril courant.

"L'ancienne commune de Kanzenze a perdu à elle seule près de 65.000 tutsi pendant le génocide de 1994. 39.876 d'entre eux sont inhumés dans ce site mémorial de Nyamata et 5.000 dans celui de Ntarama. Plus de 20.000 sont toujours dans des fosses communes, nous procédons encore à des inhumations!", a dit à l'Agence M. André Kamana, chargé de la Mémoire dans ce district.

"Regardez combien les restes des victimes se détériorent faute de produits de conservation adéquats" dit il. "Beaucoup de choses restent à faire encore dans ce mémorial", déplore ce gardien de la mémoire.

Pendant le génocide, plusieurs milliers de tutsi ont été massacrés dans l'église de Nyamata, peu après transformée en site mémorial.

SRE/PB