11.07.2003 - TPIR/KAJELIJELI - DEBUT DES PLAIDOIRIES FINALES LUNDI

Arusha 11 juillet 2003 (FH) – Les plaidoiries finales dans le procès de Juvénal Kajelijeli, l'ancien maire de Mukingo (province de Ruhengeri, nord du Rwanda) en jugement devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR), se dérouleront du lundi 14 au mercredi 16 juillet 2003.

Kajelijeli , 52 ans, a dirigé la commune de Mukingo de 1988 à 1993 puis de juin à juillet 1994, date à laquelle il a pris le chemin de l’exil, fuyant l’avancée de la rébellion tutsie du Front patriotique rwandais (FPR) aujourd’hui au pouvoir.

1 min 23Temps de lecture approximatif

Il répond aujourd’hui de 8 chefs D'accusation - contre onze au départ - dont ceux de génocide et crimes contre l'humanité portant sur des massacres de Tutsis commis entre avril et juillet 1994 dans la commune de Mukingo et ses environs. Le parquet soutient que « l'accusé a ordonné, organisé et supervisé ces attaques et pris part à leur perpétration".

L’ancien maire plaide non coupable.
Le procès Kajelijeli avait été ajourné le 23 avril dernier au terme du témoignage de l'accusé, 28ème et dernier témoin de la défense.

l'accusation avait, pour sa part, clôturé ses moyens de preuve le 10 avril 2002, après avoir cité quatorze témoins. Chacune des deux parties a cité, parmi ses témoins, des détenus qui ont avoué devant la justice rwandaise leur participation au génocide de 1994.

Ouvert sur le fond le 13 mars 2001, le procès avait été interrompu deux mois plus tard suite au décès du président de la chambre, le Sénégalais Laïty Kama. Les débats ont recommencé le 14 juillet de la même année devant une chambre recomposée.

Kajelijeli est défendu par l’Américain Lennox Hinds et le Congolais Nkeyi Bompaka. L’équipe de l’accusation est quant à elle conduite par la Nigériane Ifeoma Ojemini.

Après les plaidoiries du 14 au 16 juillet, le dernier mot en première instance appartiendra aux trois juges de la deuxième chambre du TPIR : le Tanzanien William Hussein Sekule (président), la Malgache Arlette Ramaroson et le Lesothan Winston Churchill Matanzima Maqutu. Ils devraient rendre leur jugement d’ici la fin de l’année.

ER/CE/GF/FH (KJ’0710A)