30.04.2003 - TPIR/KAMUHANDA - l'EX-MINISTRE KAMUHANDA CLOTURERA SES MOYENS DE DEFENSE LA SEMAINE PRO

Arusha, le 30 avril 2003 (FH) - l'ancien ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la culture sous le gouvernement intérimaire, Jean de Dieu Kamuhanda, terminera la présentation de ses moyens de défense à la fin de la semaine prochaine, a-t-on appris mercredi au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

l'avocate guinéenne Me Aïcha Conde, qui représente Kamuhanda, a déclaré qu'il lui reste à citer deux témoins des faits et un expert.

0 min 56Temps de lecture approximatif

Le témoin expert de la défense sera le politologue rwandais Nkiko Nsengimana, qui réside en Suisse.

Les débats ont été ajournés mercerdi soir jusqu'à lundi prochain, après que Me Condé eût indiqué qu'elle ne dispose pas de témoins sur place.

Le 1er mai ne sera pas une journée fériée au TPIR. Le président de la chambre, le juge tanzanien William Hussein Sekule, a demandé aux parties de mettre à profit cette pause pour bien se préparer, afin que la semaine prochaine soit utilisée de manière diligente.

Jean de Dieu Kamuhanda répond de huit chefs D'accusation de génocide et de crimes contre l'humanité portant sur des massacres de Tutsis dans sa commune natale de Gikomero (préfecture Kigali rurale, centre du Rwanda) en avril 1994. Il plaide non coupable.

Le juge Sekule est assisté des juges malgache Arlette Ramaroson et Winston Churchill Mantanzima Maqutu du Lesotho.

ER/AT/GF/FH(KH'0430A)