27.03.2003 - TPIR/KAJELIJELI - LE PROCES DE L’EX- MAIRE DE MUKINGO REPREND LUNDI PROCHAIN

Arusha, le 27 mars 2003) (FH) - Le procès de Juvénal Kajelijeli, ex-maire de Mukingo, dans la province de Ruhengeri (nord du Rwanda) reprendra lundi prochain devant la deuxième chambre de première instance du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Les débats avaient été ajournés le 12 décembre dernier.

1 min 5Temps de lecture approximatif

Cette session consacrée à la suite - et probablement la fin - de la présentation des moyens de preuve à décharge de l’accusé durera jusqu’au 24 avril.

La défense compte citer ses cinq derniers témoins dont deux experts, ainsi que l’accusé-lui même qui témoignera en dernier pour sa propre défense.

Vingt-quatre témoins ont déposé à ce jour à décharge de l’ancien maire, dont un autre détenu du TPIR, l’ancien président de l’assemblée nationale intérimaire Joseph Nzirorera, originaire, lui aussi, de Mukingo.

Le parquet, quant à lui, a terminé la présentation de sa preuve le 10 avril 2002, après avoir cité 14 témoins.

Le procès a débuté en mars 2001.

Juvénal Kajelijeli, 51 ans, a été arrêté au Bénin le 5 juin 1998 et transféré au pénitencier du TPIR quatre mois plus tard.

Il répond de 11 chefs d’accusation de génocide et de crimes contre l’humanité portant sur des massacres de Tutsis à la paroisse catholique de Busogo et dans les environs.

Il est défendu par l’Américain Me Lennox Hinds et le Congolais Me Nkeyi Bompaka.

Présidée par le juge tanzanien William Hussein Sekule , la deuxième chambre comprend, également les juges Arlette Ramaroson de Madagascar et Winston Churchill Matanzima Maqutu du Lesotho.

ER/CE/GF/FH (KJ'0327A)