26.03.2003 - TPIR/MEDIAS - LA CHAMBRE DEMANDE A NGEZE DE TERMINER SA DEPOSITION VENDREDI

Arusha, le 26 mars 2003 (FH) - La chambre une du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a instruit Hassan Ngeze, un des trois accusés dans le procès des "médias de la haine" de terminer sa déposition vendredi.

Mercredi, Hassan Ngeze était au troisième jour de son témoignage pour sa propre défense.

0 min 58Temps de lecture approximatif

Ancien directeur et rédacteur en chef de la revue Kangura, Hassan Ngeze a remis à la chambre un plan comportant six chapitres mais il n'en a pas encore couvert la moitié.

l'accusé, qui a refusé l'assistance de ses conseils, se perd souvent en de longues lectures de livres D'histoire, malgré de fréquentes mises en garde de la chambre. l'accusé explique qu'il est en détention depuis six ans et qu'il attendait le moment de son témoignage pour démonter les accusations retenues contre lui.

"Donnez-moi une chance, Madame le président", martèle souvent Hassan Ngeze, sollicitant l'indulgence de la chambre pour s'étendre sur tel ou tel sujet.

Ngeze avait D'abord souhaité témoigner durant deux semaines mais la chambre lui a accordé seulement quatre jours et demi.

Hassan Ngeze est coaccusé avec deux responsables présumés de la Radio-télévision libre des Mille collines (RTLM), Ferdinand Nahimana et Jean-Bosco Barayagwiza. Tous plaident non coupables.

Le procès se déroule devant la chambre présidée par la juge sud-africaine Navanethem Pillay et comprenant en outre les juges norvégien Erik Mose et sri-lankais Asoka de Zoysa Gunawardana.

AT/CE/GF/FH (ME'0326B)