18.03.2003 - TPIR/BUTARE - PROCES AJOURNE EN RAISON DE l'ETAT DE SANTE D'UN TEMOIN

Arusha 18 mars 2003 (FH) Les débats ont été interrompus mardi après-midi dans le procès du groupe de Butare (sud du Rwanda), en cours devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda ( TPIR), suite à l'état de santé D'un témoin.

Le témoin à charge, une femme dénommée "QY" pour des raisons de sécurité, devait commencer sa déposition, mais elle a eu un malaise.

0 min 47Temps de lecture approximatif

Jonathan Moses, qui représentait le parquet, a indiqué que Mme QY serait en mesure de comparaître mercredi matin.

Elle sera le vingt-troisième témoin du parquet dans cette affaire commencée le 14 juin 2001.

Le procès Butare concerne six accusés à savoir l’ancienne ministre de la famille et de la promotion féminine, Pauline Nyiramasuhuko, son fils Arsène Shalom Ntahobali, les anciens préfets de Butare, Sylvain Nsabimana et Alphonse Nteziryayo, ainsi que les anciens maires Joseph Kanyabashi de Ngoma et Elie Ndayambaje de Muganza.

Les débats se déroulent devant la deuxième chambre de première instance du TPIR présidée par le juge tanzanien William Hussein Sekule et comprenant en outre les juges malgache Arlette Ramaroson et Winston Churchill Matanzima Maqutu du Lesotho.

ER/AT/FH (BU'0318A)