17.01.2003 - TPIR/KAMUHANDA - UN TEMOIN A DECHARGE DEPOSE ENTIEREMENT A HUIS CLOS

Arusha, le 17 janvier 2003 (FH) – Le onzième témoin à décharge dans le procès de l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu Kamuhanda, a entièrement déposé à huis-clos jeudi, devant le Tribunal Pénal International pour le Rwanda.

Le procès a été ajourné à lundi après que le témoin dénommé GPE pour préserver son anonymat eut terminé sa déposition.

0 min 39Temps de lecture approximatif

Le procès Kamuhanda a repris le 13 janvier.

Kamuhanda répond de huit chefs d’accusation, dont génocide, complicité dans le génocide, crimes de guerre et crimes contre l’humanité incluant le viol et le meurtre. Ces crimes auraient été commis dans sa commune natale de Gikomero (province de Kigali province, centre du Rwanda).

Le procès Kamuhanda se déroule devant la deuxième chambre de première instance du TPIR, composée du juge tanzanien William Hussein Sekule, de la
juge malgache Arlette Ramaroson et du juge Winston Churchill Matanzim Maqutu, du Lesotho.

CE/PJ/GF/FH (KH-0117e)