19.11.2002 - TPIR/KAJELIJELI - l'EX-MAIRE KAJELIJELI EST INNOCENT, SELON UN REPENTI

Arusha, le19 novembre 2002 (FH) - l'ex-maire de Mukingo (province Ruhengeri, nord du Rwanda) est innocent, a déclaré un témoin de la défense, mardi devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Juvénal Kajelijeli, 50 ans, répond de onze chefs D'accusation de génocide et de crimes contre l'humanité portant sur des massacres de Tutsis à Mukingo et dans les environs.

1 min 7Temps de lecture approximatif

Il plaide non coupable.

Désigné par les lettres "RGM" pour protéger son identité, le témoin entendu mardi est un repenti, détenu au Rwanda pour génocide. Il a avoué avoir participé aux massacres de Tutsis à Mukingo.

RGM a indiqué qu'au cours des débats préparatoires aux comparutions devant les juridictions traditionnelles (gacaca), organisés à la prison de Ruhengeri, personne n'a accusé Kajelijeli D'avoir participé aux tueries. "Voilà pourquoi je crois que Kajelijeli est innocent", a déclaré le témoin.

RGM a indiqué qu'il a participé personnellement au massacre de dizaines de Tutsis au lieu-dit Busogo en commune Mukingo. Il a réfuté la suggestion du
procureur selon laquelle les tueries à Mukingo étaient planifiées. "Après la mort du président Habyarimana[le 6 avril 1994], les gens étaient en colère.[…] Les Tutsis étaient visés parce que l'armée nous a dit qu'ils avaient tué le président", a-t-il dit.

La chambre a ajourné prématurément les débats après que la défense eut annoncé que le témoin suivant souffrait de malaria.

Le procès Kajelijeli se déroule devant la première chambre de première chambre instance du TPIR présidée par le juge tanzanien William Hussein Sekule et comprenant en outre les juges malgache Arlette Ramaroson et Winston Churchill Matanzima Maqutu du Lesotho.

AT/GG/CE/GF/FH(KJ-1119A)