12.07.2002 - TPIR/NTAKIRUTIMANA - LES PLAIDOIRIES ONT ETE FIXEES LES 21 ET 22 AOÛT

Arusha, le 12 juiillet, 2002 (FH) - Les plaidoiries ont été fixées les 21 et 22 août dans le procès conjoint du pasteur Elizaphan Ntakirutimana et de son fils, le Dr Gérard Ntakirutimana, poursuivis pour génocide et crimes contre l'humanité devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Les débats ont été suspendus le 10 mai après que la défense eût terminé la présentation de ses moyens de preuve.

0 min 57Temps de lecture approximatif

Elizaphan Ntakirutimana était pasteur à l'église adventiste de Mugonero (province Kibuye, ouest du Rwanda) et Gérard Ntakirutimana, médecin à cet endroit.
Les Ntakirutimana sont accusés de massacres de Tutsis à Mugonero et dans les collines avoisinantes de Bisesero. Ils plaident non coupables.

Ce procès a commencé le 18 septembre 2001. Le parquet a présenté dix-neuf témoins, la défense vingt-quatre.

Le pasteur Ntakirutimana est défendu par l'avocat américain Me Ramsey Clark, Gérard Ntakirutimana par le Canadien Me David Jacobs.

Le parquet est quant à lui représenté par le Nigérian Charles Philips-Adeogun, le Tanzanien Wallace Kapaya, et l'Américaine Boi-Tia Stevens.

Le procès se déroule devant la première chambre de première instance du TPIR présidée par le juge norvégien Erik Mose et comprenant en outre, les juges, sud-africaine Navanethem Pillay et sénégalaise Andrésie Vaz.

Les plaidoiries ont tout D'abord été annoncées pour mi-juillet. La chambre sera en vacances judiciaires de trois semaines dès le 17 juillet.
AT/DO/FH (NT-0712A )