11.07.2002 - TPIR/MEDIAS - UN TEMOIN REFUSE DE COMPARAÎTRE A LA VEILLE DE LA CLÔTURE DE

Arusha, le 11 juillet, 2002 (FH) - Un témoin du parquet a refusé de comparaître dans le procès des anciens responsables des" médias de la haine", à la veille de la clôture de la preuve du parquet, a-t-on appris jeudi à Arusha.

Le substitut américain du procureur Stephen Rapp a annoncé que le témoin dénommé "FS" qui devait déposer vendredi, a décidé de ne pas quitter le Rwanda, en raison D'un conflit entre le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) et des assocations de rescapés du génocide.

1 min 21Temps de lecture approximatif

"Je ne suis prêt à quitter mon pays et aller en exil ou devenir un demandeur D'asile", a déclaré le témoin aux agents du TPIR qui étaient allés le chercher, a rapporté Stephen Rapp.

"Donc, je ne peux pas comparaître comme témoin. Si le Tribunal souhaite que je témoigne, il doit résoudre le différend qui l'oppose au gouvernement rwandais. C'est seulement après, que je viendrai témoigner", a ajouté FS.

Le parquet devrait clôturer sa preuve vendredi dans ce procès ouvert sur le fond en octobre 2000. Il a déjà cité quarante six témoins.

Le procès des médias regroupe l'ancien promoteur de la Radio-télévision libre des Mille collines (RTLM), Ferdinand Nahimana, l'ancien conseiller politique au ministère des affaires étrangères et membre du comité D'initiative de la RTLM, Jean-Bosco Barayagwiza, ainsi que l'ancien directeur et rédacteur en chef de la revue Kangura, Hassan Ngeze.

Il se déroule devant la première chambre de première instance du TPIR présidée par la juge sud-africaine Navanethem Pillay et comprenant en outre les juges, norvégien Erik Mose et sri-lankais Asoka de Zoysa Gunawardana.

Les associations rwandaises de rescapés ont rompu leur coppération avec le TPIR en janvier dernier, arguant que la juridiction interrnationale a négligé leurs doléances.

Les associations Ibuka et AVEGA allèguent notamment "le harcèlement" des témoins de l'accusation ainsi que l'engagement des suspects de génocide par certaines équipes de défense.
AT/DO/FH(ME-0711C)