03.07.2002 - TPIR/BAGILISHEMA - l'EX-MAIRE ACQUITTE DECLARE QU'IL VA OEUVRER POUR LA RECONCILIATION

Arusha, le 3 juillet , 2002 (FH) - l'ancien maire de Mabanza (province Kibuye, ouest du Rwanda), Ignace Bagilishema, acquitté définitivement mercredi par la chambre D'ppel du Tribunal pénalo intenational pour le Rwanda (TPIR) a déclaré qu'il va œuvrer pour la réconciliation au Rwanda.

Dans une brève déclaration peu après le jugement, Bagilishema a indiqué: "c'est difficile pour moi de trouver des mots pour exprimer la joie qui m'anime".

1 min 7Temps de lecture approximatif

"C'est depuis trois ans que je me bats pour démontrer mon innocence. Je dois remercier mon equipe qui a fait tout pour que la verite triomphe", a-t-il poursuivi.
Ignace Bagilishema a ajouté:"Je vais toujours oeuvrer pour la paix entre les ethnies et toutes les tendances religieuses[…] Je contunuerai à lutter pour la reconciliation nationale, car elle est le remède à tous les maux dont souffre notre peuple".

l'avocat français D'Ignace Bagilishema, Me François-Roux a pour sa part déclaré que "C'est un jour très important pour le Rwanda, car nous avons toujours rappelé que le but du TPIR est de lutter contre l'impunité et D'œuvrer pour la réconciliation au Rwanda. Une décision D'acquittement est donc symbolique pour la réconciliation au Rwanda".

Selon Me Roux, "On pouvait être Hutu, avoir des responsabilités politiques et ne pas être génocidaire". "C'est une décision qui donne espoir dans la justice. Les juges de la chambre D'appel viennent de démontrre que le TPIR n'es t pas une machine à condamner" et cela à quelques jours de l'inauguration de la Cour pénale internationale, a-t-il conclu.

Ignace Bagilishema avait été acquitté le 7 juin 2001 en première instance mais le parquet avait fait appel. Mercredi, la chambre D'appel a confirmé la décision rendue en première instance.
AT/GA/DO/FH (BS-0703B )