31.05.2002 - TPIR/MEDIAS - LE PROCES DES MEDIAS SUSPENDU JUSQU'AU MOIS DE JUILLET

Arusha 31 mai, 2002 (FH) - Le procès des anciens responsables des "médias de la haine" a été suspendu jusqu'au 1er juillet prochain, a-t-on appris vendredi au Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

Le procès a été ajourné en plein contre-interrogatoire du quarante-cinquième témoin du parquet, l'historienne américaine et activiste des droits de l'homme, Alison Des Forges.

0 min 59Temps de lecture approximatif

La première chambre de première instance du TPIR, qui mène cette affaire, prévoit D'ouvrir le 17 juin prochain une nouveau procès: celui de l'ancien ministre de l'information sous le gouvernement intérimaire, Eliézer Niyitegeka.

Le procès des médias concerne l'ancien promoteur de la Radio-télévision libre des Mille collines (RTLM), Ferdinand Nahimana, l'ancien conseiller politique au ministère des affaires étrangères et membre du comité D'initiative de la RTLM, Jean-Bosco Barayagwiza, ainsi que l'ancien directeur et rédacteur en chef de la revue Kangura, Hassan Ngeze.

Ils sont poursuivis notamment pour entente et incitation directe et publique en vue de commettre le génocide anti-tutsi et les massacres D'opposants qui ont fait un million de morts en 1994. Ils plaident non coupables.

Le procès des médias a été ouvert sur le fond en octobre 2000. Le parquet devrait clôturer sa preuve le 12 juillet. l'accusé Barayagwiza a décidé de boycotter ce procès, arguant que le TPIR est manipulé par le gouvernement rwandais et ne saurait par conséquent le juger équitablement. Il est assisté par des avocats qu'il ne reconnaît pas.

AT/GF/FH (ME-0531A )