15.05.2002 - TPIR/MEDIAS - KANGURA AVAIT DES LIENS AVEC LA RTLM, SELON UN EXPERT DU PARQUET

Arusha 15 mai 2002 (FH) - La revue Kangura avait des liens avec la Radio-télévision libre des Mille collines (RTLM) a affirmé un expert cité par le parquet, mercredi dans le procès des anciens responsables des "médias de la haine" en cours devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

l'historien rwandais Marcel Kabanda, qui dépose dans ce procès depuis lundi, a notamment indiqué que la revue Kangura a salué la naissance de la RTLM et a rapporté qu'elle allait l'aider à poursuivre ses objectifs.

1 min 11Temps de lecture approximatif

Kangura a été créé en 1990 et la RTLM en 1993.

Le procès des médias concerne l'ancien directeur et rédacteur en chef de Kangura, Hassan Ngeze, ainsi que deux responsables présumés de la RTLM, le professeur Ferdinand Nahimana et l'ancien conseiller politique au ministère des affaires étrangères, Jean-Bosco Barayagwiza. Ils sont coaccusés D'avoir incité au génocide anti-tutsi et aux massacres D'opposants qui ont fait un million de morts en 1994, en utilisant leurs médias respectifs. Ils plaident non coupables.

"Kangura salue la naissance de la RTLM et considère que la RTLM va l'aider à promouvoir ses objectifs qui sont de réveiller Rubanda nyamwinshi [les Hutus]", a déclaré Marcel Kabanda.

Selon l'expert du parquet, au moins deux journalistes de Kangura ont par la suite fait partie de l'équipe de rédation de la RTLM et "il existe sans doute D'autres liens interpersonnels". Marcel Kabanda a en outre indiqué que "le journal Kangura est un actionnaire de la RTLM".

Le procès des médias se déroule devant la première chambre de première instance du TPIR présidée par la juge sud-africaine Navanethem Pillay et composée en outre des juges, norvégien Erik Mose et sri-lankais Asoka de Zoysa Gunawardana. Marcel Kabanda poursuivra sa déposition jeudi.

AT/GF/FH (ME-0515A )