20.02.2002 - TPIR/SEMANZA - LAURENT SEMANZA DEPLORE LES EVENEMENTS DE 1994

Arusha 20 février 2002 (FH) - l'ancien maire de Bicumbi (province Kigali rurale, centre est du Rwanda), Laurent Semanza, a déploré les massacres qui ont endeuillé le Rwanda en 1994, lors de sa déposition, mercredi, devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR).

"Personnellement, je dis que les crimes qui se sont produits au Rwanda sont ignobles", a déclaré l'accusé, ajoutant : "Si J'avais su qu'il y avait un plan D'extermination [de la population tutsie], je l'aurais dénoncé".

0 min 50Temps de lecture approximatif

Laurent Semanza témoigne depuis une semaine pour sa propre cause.

"J'ai dirigé la commune de Bicumbi pendant trente ans, J'ai essayé de créer une harmonie entre Hutus et Tutsis, avec qui J'ai travaillé pour construire des projets de développement", a-t-il plaidé.

Laurent Semanza est poursuivi pour des massacres de Tutsis dans les communes de Bicumbi et Gikoro durant le génocide de 1994. Il plaide non coupable.

Semanza est le dernier témoin dans cette affaire, ouverte sur le fond le 16 octobre 2000. Mercredi soir, les avocats ont terminé l'interrogatoire principal de l'accusé. Jeudi matin, il sera contre-interrogé par le parquet.

Laurent Semanza est défendu par l'avocat américano-camerounais,Me Charles Taku, et un confrère béninois, Me Sadikou Alao. Le parquet est representé par le Canadien D'origine nigériane, Chile Eboe-Osuji.

GA/AT/GF/FH (SE-0220A)